Retour à l'accueil
Bannière-Blog-Template (4)
Bannière-Blog-Template (4)
Bannière-Blog-Template (4)

4 endroits terrifiants pour un expert en bâtiment

Pour le commun des mortels, les intrigues de films d’épouvantes sont souvent une source d’angoisse due à la nature de leurs histoires. Que vous soyez effrayé par une potentielle invasion d’extraterrestres, l’avènement des morts vivants ou encore par les possessions démoniaques, il faut savoir qu’un expert en bâtiment à certainement vu pire : des endroits franchement décrépis et dignes du cinéma de l’horreur!  

Déformation professionnelle oblige, nos experts se sont donc intéressés aux problématiques que rencontreraient 4 endroits tirés de vos films d’horreur favoris. 


1 – L’univers parallèle de Stranger Things  

(Courtoisie de Netflix et Method Studios)

Dans le « upside down », lieu fictif de la populaire série Netflix Stranger Things, rien ne va plus… Non pas dû à la présence de multiples démogorgons et autres créatures prêtes à vous dévorer vivants, nos experts remarquent plutôt la forte présence de composés organiques volatils (ou COV, pour les intimes).   

Ce que les personnages ont surnommé « les particules » est en fait un mélange de gaz et de vapeur qui contiennent du carbone, et potentiellement, des composés toxiques. Nos microbiologistes de chez LAB’EAU-AIR-SOL soulèvent plusieurs dangers potentiels associés à ces particules, en voici quelques-uns : 

  • L’irritation de la peau,  
  • Une atteinte au système nerveux 
  • Des vertiges 
  • Des maux de tête 

Finalement, il peut arriver que des larves noires vous sortent également par la bouche. Quoique ce dernier danger a seulement été prouvé pour ce qui est des COV présents dans « l’upside down ». 

2 – La maison sinistre du film Parasite  

(Courtoisie de Neon et Dexter Studios)

Non seulement la maison de Parasite est totalement angoissante et étrange, mais saviez-vous que celle-ci a été construite spécialement pour les besoins du tournage ?  

Bong Joon-Ho, le réalisateur, a fait construire la maison au beau milieu d’un stationnement afin d’y faire entrer facilement la lumière naturelle et de profiter d’un décor parfaitement adapté pour son équipe de tournage. La plupart des murs pouvaient se déplacer et les espaces intérieurs étaient spécialement dessinés pour mieux servir l’œil de la caméra.   

Selon l’opinion de notre département d’architecture, ce n’était peut-être pas la maison parfaite pour y vivre, probablement plus pour y mourir, mais ce projet reste tout de même un défi architectural ingénieusement accompli.

3 – Le chalet délabré de L’Opéra de la terreur  

(Courtoisie de Raimi Productions et Lionsgate)

Malgré ce que l’on peut en penser, le chalet du film Evil Dead comporte quelques problèmes majeurs au niveau de son efficacité énergétique. Non, aucun de nos spécialistes n’a osé s’y rendre pour y faire un test d’infiltrométrie, une simple inspection visuelle leur a permis de faire quelques recommandations et les voici : 

  • Au niveau de l’enveloppe du bâtiment: Le revêtement en bâtons de « popsicle » nuit certainement à l’étanchéité.  
  • Au niveau des fenêtres : Probablement beaucoup de courants d’air froid … On doit changer ça « tu-suite-tu-suite ».   
  • Au niveau du toit : Une absence totale de maximums et d’entrées d’air latéraux = mauvaise circulation d’air.  
  • Au niveau de l’isolation : Le programme Rénoclimat pour travaux d’amélioration écoénergétiques est recommandé. 
  • Au niveau du vide sanitaire : Nous recommandons fortement de le condamner afin d’éviter ceci.

4 – Le musée pétrifiant de La Maison de cire  

(Courtoisie de Warner Bros. Pictures)

L’équipe d’expertise et ingénierie n’avait pas de mots pour décrire tous les problèmes potentiels de ce bâtiment absurde. Si nous prenons en considération que la maison est entièrement composée de cire, les problèmes de qualité de l’air et d’hygiène ne sont que la pointe de l’iceberg.  Plusieurs vices cachés sont à prévoir notamment au niveau de l’enveloppe et des fondations qui finiront par céder aux moindres intempéries.  

Également très inflammable, comme le démontre bien le film, cette maison ne respecte en rien le code du bâtiment sur lequel nos experts basent leur inspection. C’est un pensez-y-bien quant à la sécurité, les conditions sanitaires et la durabilité de ce bâtiment.  

À PROPOS DE NOTRE EXPERT

Gabriel Houle

Gabriel Houle

Conseiller marketing et communications